elevage
  nos jack russell
  nos parson russell
  nos etalons
  nos anciens
  nos portees
  l'adoption
  chien ŕ placer
  album photos
  la race jack russell
  livres sur nos chiens
  nos chiens au cinéma
  sites amis
 
 
- ww8 - fan2
NOTRE ELEVAGE
 

Ma première Jack Russell Terrier est arrivée chez nous en 1996, Maya (qui devint rapidement Champion de France de Travail “Broussaillage” recommandée, cotation IV), puis un mâle Vip (Vice Champion de France de Conformité au standard “beauté” 1er choix, cotation II).
Ce couple a vécu en appartement pendant 2 ans et n’a fait aucun dégât, une sortie de 2 heures en forêt tous les jours leur a permis un parfait épanouissement.

Etant technicienne de Recherches dans un Laboratoire d’une Université Parisienne, nous voyagions durant les vacances scolaires, mes enfants et les 2 chiens en camping car, en France et en Europe, sans aucun problème. Je me consacre entièrement à mon élevage par passion, car je n’avais jamais eu de chien avant.

Maintenant, mes chiens sortent en Exposition avec des Handlers Professionnels (Maud et Cédric), ce qui me permet de vérifier la qualité de mes chiens, la deuxième génération née chez moi : Victor H. est Vice Champion d’Europe et Vice Champion de France à 17 mois et il vient de faire, à 20 mois, le CAC, Meilleur de Race et Meilleur Chien de l’Exposition de la XVème Nationale d’Elevage à Bourg en Bresse (septembre 2005). Le week end précédent, il avait fait le CACL-CACIB Meilleur de race au Championnat du Luxembourg. Mes 2 femelles Parson Russell Terrier Victoria et Thrudy ont été aussi très bien classées à la Nationale d’Elevage, 1er exc RCAC et 2ème exc. Ma Jack Russell Terrier Adeline est Très Prometteur, Meilleur Novice de l’Exposition de la Nationale d’Elevage.

Une transition, pour mes 2 premiers chiens et les 3 nouveaux arrivants, dans la maison de famille en banlieue, dans la Vallée de Chevreuse, pendant un an. Une deuxième femelle est venue nous rejoindre dans cette maison avec jardin : O’Great-Roche est devenue rapidement Champion de France de Travail “terrier artificiel” recommandée cotation IV.
Puis vinrent Xénia (qui fit la couverture de plusieurs revues, plutôt lignée de beauté) et Please-Pop-Corn (recommandée cotation IV).
 
En 1999, j’ai trouvé une maison avec 2000 m² clos de mur, en Eure et Loir. C’est là que tout a commencé : un affixe en 1998, les premiers chiots fin 1999.
La passion de cette race et le jeu des concours de travail et de beauté, m’ont permis d’avancer dans le travail de sélection, ainsi que les deux vétérinaires qui suivent mes chiens, les Dr Lebugle et Nudelman de la Clinique Vétérinaire de St Arnould (78).
Mes premiers chiens sont venus d’élevages élevant depuis 1990 (date de création de la race et du lof) : Des Halliers de la Lierre/Des Géguis/Suzan’s pride... Des saillies extérieures soigneusements choisies (de la Vallée Verouillier/de la Sente des Aires/du pré Mil) m’ont permis d’avancer dans la sélection rigoureuse.
 
Aujourd'hui, j’élève dans le respect des 2 standards (Jack et Parson) un étalon Parson acheté adulte "Kawecan" (importé), 1 chiot Jack poil dur ("King Bassie" lignée Australiennes), 1 chiot Jack poil lisse "Suzan’s pride" (importé), et une petite femelle Jack poil dur (“King Bassie”, lignées Australiennes et Hollandaises), qui est arrivée de Hollande à la mi-juillet 2005. Cela me permet d’avoir des chiots de grandes qualités, très bien équilibrés qui sont sociabilisés avant de partir dans leur famille pour la compagnie, la chasse, l’agility ou l’exposition.
J’ai une quinzaine de chiens à l’élevage, adultes, jeunes ou chiots, qui vivent en toute liberté, dehors ou dans la maison. Certains sont chez moi, chez mes enfants ou chez les Handlers en Bretagne. Nous avons toutefois 4 box, pour une séparation temporaire.
 
Il n’y aura jamais chez moi 30 ou 50 chiens, je ne fais pas d’élevage industriel, je suis éleveur/naisseur, j’essaye de produire les plus beaux et les plus gentils chiots qui peuvent s’adapter à la vie de famille.
Mes femelles reproductrices sont stérilisées, soit après 3 césariennes, soit entre 5 et 6 ans, et peuvent être placées pour la chasse ou la compagnie, mais pas pour la reproduction et impérativement à la campagne.
 

Chez moi, il n’y a pas que des chiens d’exposition, il y a aussi ce que les gens aiment : Salsa est une petite Jack poil dur d’exposition, mais elle passera inaperçue en ville, alors que Very Nice ou sa mère Thara feront un tabac, bien que petites, un peu trapues, poil lisse, et surtout avec ce cocard noir, que tout le monde aime. Taylor est aussi très photogénique et plaît beaucoup. Il faut essayer d’avoir des chiots photogéniques et d’exposition mais surtout de compagnie, pour cohabiter avec des enfants en bas âge et même des chats, ce que les miens font très bien.

   
Désormais, je préfère avoir les étalons chez moi, pour éviter de courir à l’autre bout de la France et aussi garder des chiens issus de mon élevage. C’est pourquoi j’ai 3 étalons Parson et 2 étalons Jack, ce qui me permet de marier poil lisse avec poil lisse, et poil dur avec poil dur, aussi bien en Jack qu’en Parson, en séparant bien les 2 standards.
L’élevage pour moi n’est pas un besoin financier, c’est pourquoi je peux y consacrer l’argent que je gagne. C'est un besoin d’avancer dans la vie, car j’adore mes chiens et ils me le rendent bien.
 

J’ai suivi la formation de la Société Centrale Canine à l’Elevage Canin, ce qui me permet d’avoir un "Certificat de Capacité" (n°28007) délivré par le préfet de mon département, et de déclarer mon élevage à la DSV (Direction Sanitaire et Sociale), pour laquelle un technicien en élevage passe régulièrement. Je suis également déclarée à la MSA (Mutuelle Sociale Agricole) à titre solidaire, comme l’indique la loi.

 

Elevage de Jack Russell et Parson Russell Terrier
Chiots & chiens à adopter pour compagnie, chasse et expositions

- ww8 - fan2